Vous êtes ici : Accueil - Nos Émissions - L’Interview - "Ticket de métro à 1€90 : un petit effort pour un service d’une efficacité optimale" assure la présidente du SYTRAL

"Ticket de métro à 1€90 : un petit effort pour un service d’une efficacité optimale" assure la présidente du SYTRAL

6/03/2018

Fouziya Bouzerda, la présidente du SYTRAL, est l’invitée de RVR pour faire le point sur l’évolution des transports en communs lyonnais et répondre aux critiques sur l’augmentation du prix du ticket de métro à 1.90€.

Fouziya Bouzerda expose ses projets à commencer par la ligne de métro E : « c’est un grand projet qui est faisable avec 2 scénari : Bellecour - Alai (Tassin) ou Hotel de Ville - Alai » et annonce un vote des travaux « pour le prochain mandat ». Fouziya Bouzerda programme une « automatisation et prolongement de la ligne B jusqu’à St-Genis Laval », « un développement du T6 », et un « renouvellement du parc capacitaire ». Par ailleurs, la présidente du SYTRAL affirme que « la 4G dans le métro (rames et stations), c’est pour 2019 ! ».

Souhaitant répondre aux critiques sur l’augmentation du prix du ticket de métro à 1€90, Fouziya Bouzerda explique que la politique tarifaire du SYTRAL est une « politique intégrée » et confirme « une volonté d’augmenter les tarifs chaque année depuis 3 ans. Dans un souci de transparence, elle détaille quelques chiffres : le réseau est emprunté par 1.7 millions de voyageurs par jour pour un coût de fonctionnent de 1.1 millions d’euros tandis que le ticket de métro acheté par l’usager « ne finance que ¼ du coût total du transport ». La présidente des TCL estime cette hausse justifiée et raisonnable : « investir et entretenir le réseau relève de la prouesse technologique, de la bonne gestion financière mais demande un petit effort de la part des usagers ». Effort qu’elle assure « ne pas négliger ». Selon elle, l’offre est attractive par « sa qualité et non sa gratuité ». Réseau d’autant plus attractif qu’il est, selon elle, « un service de qualité et d’une efficacité optimale ».

En ce qui concerne les incidents techniques, Fouziya Bouzerda, note un problème sémantique : « il faut peut-être expliquer ce que l’on entend par incident techniques ». Selon le Sytral, ils ne signifient pas « des problèmes techniques ou technologiques » mais des problèmes de sécurité. Ainsi, elle déplore « un coli suspect tous les deux jours » et des « intrusions au-delà de la zone autorisée », obligeant un arrêt du métro pour assurer la sécurité « première priorité du SYTRAL ».

 

  • Nous remercions nos sponsors

  • Nous remercions nos sponsors

RVR Radio - La Radio qui vous ressemble - 45, rue Thimonnier - 69550 Amplepuis - 04 74 89 08 09

Copyright © 2014 Tous droits réservés - RVR - Création you'Nivers